« Quand je photographie la réalité, je la retravaille à l’infini jusqu’à ce qu’il n’en reste plus que des traces, hors-contexte, hors-temps.  Puis mon désir de réalisme me reprend et je retombe dedans: la franchise des regards dans des portraits en noir et blanc, la beauté dérangeante des objets abandonnés mais aux couleurs saturées… »

Après des années de reportages et portraits pour la presse, Christine Pictet se consacre à une démarche essentiellent plasticienne : Tendant à se débarrasser des contraintes et limitations de la photographie pure, elle transforme ses images en pièces uniques par un travail de matières et de superpositions.  L’ordinateur et ses possibilités lui ouvrent les portes d’une démarche totalement contemporaine.

A publié plusieurs ouvrages dont « Femmes du Vietnam », 1994 et « Que Vive Montaren », (2014) portraits des habitants d’un petit villages du Gard.

  • 1977 : Maitrise d’arts plastiques (MFA) à San francisco.
  • Depuis1980 : Vit et travaille à Paris. 
  • 1986 -1992  : Enseigne à la Parsons School of design (Paris)
  • Depuis 2004 : Partage son temps entre Paris et Montaren (Gard)

Ateliers :

14 rue des Saints-Pères. 75007 Paris

55 Rue Principale. 30700 Montaren et Saint-Médiers